Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

loocked.jpg

Le Loocket était aussi l'avion de Saint Exupéry

 

Le Héros Américain de l’île Marteau

 

Le fleuve lui avait confié ses alluvions,

Les Allemands en avaient fait un porte avions,

Sous ses arbres, se cachaient les gros vautours tout noirs,

Mais l’île Marteau allait entrer dans l’histoire.

 

Car, tout seul, sur la route qui la surplombait

Je tremblais sous la foudre du ciel qui tombait.

L’hardi "Double Queue", sur l’ile, faisait grand ravage,

Un "Dornier" explosait et créait grand carnage.

 

Touché, le "Loockhet" racla le sol en hurlant,

Et son héroïque pilote cria en mourant.

Une mire de mitrailleuse gisait à mon côté

Ultime souvenir que m’offrait le "Dornier". 

 

                                                            Francis Raout 

 

Sur le site Web de Chateaubernard, Commune sur laquelle se trouve la base aérienne de Cognac, occupée par la  "Luftwaffe" de 1940 à 1945 et qui me laisse nombre de souvenirs de guerre, je viens de retrouver Monsieur Marcel Gois,  un témoin d’un évènement auquel j’ai assisté et il confirme mes dires. Un jour de 1943, circulant à vélo sur une route surplombant l’Ile Marteau sur la Charente, j’ai assisté au mitraillage sur les bombardiers allemands, dissimulés sur cette ile, par un Loockhet Lightning Américain. Un bombardier a explosé, une mire d’une de ses mitrailleuses a ricoché dans mes rayons de bicyclette ( Je l’ai eue longtemps sur ma table de nuit….) Le "Double queue" également  touché, s’est crashé sur le ventre et son cockpit s’étant ouvert, j’ai entendu un long cri qui ne pouvait que parvenir du pilote. Encore, pour moi, un autre héros américain inconnu parmi ceux qui ont tant marqué ma vie.

 

Ci dessous, ce qu'écrit Monsieur Gois, qui avait huit ans à l'époque et qui  parle de "Canadiens" en pensant aux "Loockhets"     (mais, me dit- il, c'était comme cela qu'il appelait les doubles fuselages.)

 

"Devant le danger que représentait la base , on avait conseillé à mas parents de partir et nous sommes allés à Merpins alors que mes grands parents restaient à Chateaubernard. En 43, à Merpins, nous logions dans une maison située sur les hauteurs au dessus de l'île Marteau. De là, nous  avons vu les Allemands y installer une base. Ils ont aménagé une piste et planqué les avions sous les arbres. Les maquisards ont certainemant prévenu Londres si bien qu'une belle journée les avions canadiens à double fuselage ont mitraillé l'île et les avions. Un "Canadien" s'est fait abattre. Ils étaient deux à l'intérieur. Nous les avions vu, une fois au sol, L'un était mort et l'autre, pas tout à fait, il tirait encore. Les avions allemands, prêts au décollage était chargés de munitions; il y a eu de sacrées explosions...

 

.( Personnellement je n'ai pas vu d'aviateurs sortir du Loockhet aprés avoir perçu un cri tout a fait audible - mais moi, j'ai trés rapidement quitté les lieux......)   

 

Ile-Marteau.jpg

 

 

Merci, Madame Dominique Petit de m’avoir fait connaitre Monsieur Marcel Gois et de me permettre ainsi d’évoquer ce souvenir de guerre

 

Le site de la Commune de Chateaubernard   http://www.ville-chateaubernard.fr/

 

 

Retour à la page d'accueil: http://0z.fr/OTPjg   

Tag(s) : #SOUVENIRS DE GUERRE

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :