Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'accident de cette nuit

 

Ce 28 janvier 2013, à Haverskerque, rue de Tannay, une voiture a quitté la route et percuté une façade de maison. Trois bléssés légers ont été secourus. Sur les lieux le fourgon d'Haverskerque, les ambulances de Merville et Saint Venant, la Cellule sauvetage déblaiement de Marcq en Baroeul, Monsieur Hubert Bouquet, le Maire, la Gendarmerie et le lieutenant Jérôme Follens, chef du CIS Hazerouck à qui nous devons ces documents.

photo 1

 

 

photo 2

 

photo 3

 

photo 4

 

photo 5

 

Le compte rendu de la Voix du Nord du 29 janvier

Haverskerque : en voulant tester la puissance de sa voiture, il finit dans le mur d'une maison

 

PAR MARION BERNARD

 

29/01/2013

Le conducteur a perdu le contrôle de son véhicule dont l’arrière a percuté le mur du salon de la famille Bouquet.

Dimanche, vers 22 h, une voiture a percuté le mur d'une maison située à l'angle de la rue de Tannay et de la RD 916, à Haverskerque. Les propriétaires de la maison ont été légèrement blessés, ainsi que le conducteur de la voiture.
« On était dans le salon, il était 22 h, on regardait le western à la télé. J'étais dos au mur, mon mari était sur le côté. J'ai entendu une déflagration, je me suis sentie projetée. J'ai tout de suite pensé que c'était une voiture. Je me suis relevée, j'ai vu mon mari. Ma fille n'osait pas descendre de sa chambre et je n'arrivais pas à appeler les pompiers. J'ai tout de suite appelé ma voisine qui, elle, a appelé les secours », raconte Marie-Annick Bouquet, propriétaire de la maison située à l'angle de la rue de Tannay et de la RD 916, à Haverskerque.
Un véhicule de forte cylindrée, une BMW, a percuté le mur des Haverskerquois. Son conducteur, âgé de 31 ans et originaire de Wallon-Cappel, se rendait ce soir-là chez un ami à Saint-Venant. Il sortait d'un café, avait bu (le taux d'alcoolémie du conducteur n'est pas encore connu) et comptait justement profiter de cette grande ligne droite pour essayer son nouveau bolide, qu'il détient depuis mi-janvier. Entendu par les gendarmes de Merville, il a raconté avoir été surpris par le nouvel aménagement de la chaussée, avec des chicanes et une limitation de vitesse à 50 km/h.
Le jeune homme a perdu le contrôle de son véhicule, dont le pneu avant gauche a éclaté sur un terre-plein, à une vitesse de 130 km/h. Percutant ainsi le mur du salon des Bouquet.
Des terre-pleins installés
Marie-Annick Bouquet a reçu des briques dans le dos, lui causant des hématomes. Son mari, Yves, a été légèrement blessé à la tête. Le couple a été soigné à l'hôpital, dont il a pu ressortir peu de temps après. Tous deux sont toujours fort choqués. Leur salon était en travaux, ils en avaient déplacé les meubles afin de pouvoir repeindre le mur. « Si on avait remis les meubles à leur place... » C'est la première fois, en vingt ans, qu'un tel accident se produit chez les Bouquet. « Il y a déjà eu des morts sur la route, mais jamais de voiture dans notre maison. Le propriétaire précédent n'en avait pas eu lui non plus. » Marie-Annick Bouquet explique que les voitures roulent vite sur la départementale qui traverse le village. « Pourtant, c'est 50 km/h ici. Ça a été sécurisé avec l'installation de terre-pleins. » Ces derniers ont été mis en place en juin par la municipalité. La diminution de la vitesse autorisée sur cet axe est intervenue quelques mois plus tard, en octobre. «La Croix-Mairesse est très accidentogène, voire mortelle.
Les accidents de carrosserie étaient réguliers avant l'installation des terre-pleins et le passage à 50 km/h. Ça a fait ralentir les routiers et les voitures, mais il y a toujours des imbéciles », souligne le maire, Hubert Bouquet (*). En réaménageant le carrefour, la municipalité a aussi construit un muret devant la maison du couple. « Il a peut-être ralenti le véhicule. Et il sera reconstruit », avance le maire.
À l'heure où nous écrivons ces lignes, nous ignorons quelles seront les poursuites judiciaires engagées ou non à l'encontre du conducteur.  
(*) Le maire et les victimes portent le même nom mais n'ont pas de lien de parenté.

  Retour page d'accueil: http://0z.fr/OTPjg 

Tag(s) : #ACTUALITES CENTRE DE SECOURS D' HAZEBROUCK

Partager cet article

Repost 0