Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

Appelés en cette fin d'après midi, ce dimanche 17 novembre " pour chevreuil en libertté "sur le parking de l'hopital, nos camarades sont en train de rechercher l'animal.  Affaire à suivre,  Nous aurons tout vu..........

 

Voila ce qu'en disent nos amis de la Voix du Nord

 

« Je n’ai vu ça ! » Ce soldat du feu expérimenté n’en revient toujours pas.

Nous sommes en fin d’après-midi quand les pompiers d’Hazebrouck sont contactés parce qu’un chevreuil paniqué se balade sur le parking de l’hôpital. Sa présence pourrait entraîner un accident. Les pompiers sécurisent les lieux et tentent de maîtriser l’animal. En vain. Ils ne peuvent que constater les prouesses physiques de la bête. « Quand nous sommes arrivés vers lui, il a pris peur et a sauté au-dessus de nous ! », raconte l’un d’entre eux encore impressionné par le bond de l’animal.

Le chevreuil longe ensuite l’hôpital et rejoint un parking plus petit, en face du bâtiment réservé aux urgences. Toujours pas moyen de mettre la main sur l’animal qui prend son élan et saute au-dessus d’une haie haute de plus de deux mètres avant d’atterrir sur un terrain vert entouré de haies jouxtant l’hôpital.

Deux agents de la fédération de chasse viennent ensuite prêter main-forte aux pompiers. Leur constat est sans appel : « On pourrait se mettre à quinze, on n’arriverait pas à la maîtriser. » Autre solution : endormir l’animal en lui tirant dessus ou l’abattre. « Mais il faut un arrêté municipal, ce qui dépend de la Ville », indiquent les agents.

À défaut de solution, vers 17 h 30, les agents, en concertation avec un employé municipal, ont décidé de laisser l’animal sur le terrain vert entouré de haies. À cet endroit, il ne perturbe pas les voitures. « On espère qu’il va rejoindre son domicile pendant la nuit, quand ce sera plus calme », souligne un agent. Le vigile de l’hôpital a été prévenu de cette présence pour le moins originale.

La Ville fera le point sur la situation lundi matin (18 novembre). Si le chevreuil n’a pas quitté les lieux, le maire pourrait prendre un arrêté autorisant les agents de la fédération de chasse à intervenir.

 

Photo " La Voix du Nord

 

chevreuil

 

  Je souhaite " Une bonne nuit au "vigile de nuit  de  l 'hopital", notre grand ami et grand photographe Marc Engelbert, qui est aussi un poète... voir ci dessous...

Oui, quel instinct pour en terre d'asile venir,
 
Mais promener par devant ses deux gigues,
 
A l'œil et à la barbe de tous les zig,
 
C'est finir à la poêle et aux figues !
 
(Marco)
 
    Voila mon idée sur la provenance de l'animal   

 

Je pense que le chevreuil est l'un de ceux que j'observe fréquemment quand ils gambadent dans le secteur de la zone verte municipale de l'étang du Sweem Pleack. Dimanche dernier, 17 novembre  après midi, j'ai entendu des coups de feu de fusil de  chasse dans les tailis longeant l'ancienne voie du petit train de Flandres. J'ai eu, alors, un mauvais préssentiment concernant mes amis les chevreuils de l'Hoflandt. Je pense que, s'enfuyant le long des couverts bordant la rue du Contour de la Gare, l'animal effrayé a rejoint, au niveau ddu square Heckel près de la passerelle, la rue Joseph Elie  Plateel qui débouche pratiquement façe à la grande entrée de l'Hôpital.

 

chev-plan.jpg

 

 Le point jaune, mon poste d'observation habituelle, le rouge l'endroit présumé du tir, cerclée verte , la zone ou se tiennent les chevreuils, en rouge l'itinéraire probable de fuite de l'animel.

 

  Fin de cavale pour le chevreuil qui semait depuis dimanche la pagaille sur le parking de l’hôpital d’Hazebrouck. L’animal a finalement passé sagement la nuit de dimanche à lundi dans un espace vert à proximité du parking. À l’aide de barrières, les agents des services techniques de l’hôpital ont peu à peu circonscrit la zone dans laquelle se trouvait le chevreuil afin de faciliter sa capture.

Relâché dans un bois

Le lieutenant de louveterie, Bernard Andries, a trouvé l’animal sanglé aux pattes à son arrivée ce matin. Il lui a couvert la tête pour calmer son stress afin de l’emmener dans son 4x4 au bois des Huit-Rues (entre Morbecque et Wallon-Cappel) afin de le relâcher. Impatiente, cette « assez grosse chevrette » a réussi à dégager ses pattes et à se redresser dans le véhicule alors qu’il arrivait en vue du bois. Le coffre a été ouvert et le chevreuil est alors parti dans un champ où il a retrouvé quelques congénères. Tous sont ensuite rentrés dans le bois.

Le chevreuil était ivre après avoir mangé trop de pommes !

 

« Tout s’est bien passé, elle a tenu le coup, commente Bernard Andries. J’avais peur qu’elle ne meure à cause du stress. Finalement, elle apparaissait comme étant tout à fait saine. » Quant aux raisons de cette escapade, le lieutenant de louveterie ne voit qu’une seule hypothèse : cette chevrette se serait gavée de pommes, qui sont encore abondantes sur le sol actuellement, ce qui a provoqué chez elle un état d’ivresse. « C’est un phénomène courant à cette période de l’année quand on trouve des chevreuils en ville », précise-t-il.

Autrement dit, contrairement à ce que commentaient sur le mode humoristique certains internautes, ce n’était pas un animal blessé qui cherchait les urgences de l’hôpital mais plutôt une chevrette ivre en quête du service d’alcoologie…     

 

  http://0z.fr/AW9Fc

 
Tag(s) : #INTERVENTIONS DE POMPIERS PAS ORDINAIRES

Partager cet article

Repost 0