Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


1952

1er Janvier:
après la sérénade de la nuit aux officiers et personnalités par la clique  (rituel) souhaits de l'encadrement du Corps chez le Capitaine. J'ai mis fin à cette tradition en organisant la présentation  des voeux à tous au "foyer"

2 Janvier :
L'année commence par un feu de cheminée

10 Janvier:
Feu Avenue Jean Bart dans une buanderie -la toiture est en feu

22 et 23 Janvier: 
Feux de cheminées   (sulfure)

11 Février:
Funérailles d'un vétéran

18 Février:
Inspection de l'inspecteur départemental adjoint le Capitaine Maurice Sansen - Chef de Corps des pompiers de Dunkerque - C'était un ami, je portais le coussin avec ses décorations à ses funérailles - Il fut, durant toute la guerre, à la tête des services d'incendie, même pendant la bataille de Dunkerque en 1940, comme à celle de la libération de la poche de Dunkerque. Encore un héros méconnu comme ses sapeurs pompiers qui furent des bons copains.

11 Mars:
Feu de voiture en ville
     

12 Mars:
La première section de cadets (Actuels JSP) du Nord
 
 
 
           Sortie d'ambulance pour asphixie - due à l'oxyde de carbone  -

15 Mars: 
Nous notons " gràce aux appareils de respiration artificielle, le "corps est ranimé" Résultat très rare à cette époque - L'ambulance ne sortait que pour des brulés et asphixiés"( V S A B  vehicule de secours aux asphixiés et brulés)





Notre V.S.A.B.était équipé de ces deux machines barbares qui, je crois, n'ont jamais ranimé personne.
 
 
 Départ de la Compagnie pour le cortège dela Mi-Carème.  A gauche on aperçoit l'échelle Gugumus qui" dort"  dans la cour de l'arsenal
 
 
numérisation0011
mi-car-001.jpg
                                                                         
                         Garde Francaise au cortège historique annuel en Mars



16 Mars:
Réunion des Officiers de l'Arrondissement à l'Arsenal

20 Mars:
Le parcours sportif donnait lieu à une compétition épique


 



23 Mars:

Feu en Gare dans le baraquement servant de bureau au chef de district et dans un entrepôt d'appareillages électriques
Le même jour, participation au cortège historique de la Mi Carème

27 Mai:

La Commission décide de ne pas participer au Carnaval d'été

29 Mai:

Retour du Corps de Daniel Bécaert  Mort pour la France en 1940
   

  

Cérémonie de funérailles

 
numérisation0014 

15 Juin :
15 Hommes au Congrés d'Anzin  (avec le fourgon normalisé)

18 Juin:
Le Député Maire  souhaiterait que l'Union Musicale prenne pour siège le local des pompiers - Par écrit au Maire, la Commission exprime son désaccord

29 Juin:
Eliminatoires départementales du parcours sportif à Douai -
Bons  résultatsd'ensemble.

 

Juillet: Appelés à 1 h du matin par la SNCF pour feu sur la voie à Wallon Cappel , les pompiers ne trouvent pas trace d'incendie

6 Juillet:
 Le Corps assiste au centenaire des pompiers de Vieux Berquin - Démonstration gymnique des Cadets - Manoeuvre des sapeurs -

21 Juillet:
Début d'incendie à "l'Ecole Ménagère "

27 Juillet:
Festival de Watten - Démonstration des cadets -

2 Aout: 
20h30 Incendie important à la ferme Decouvelaere à Lynde - 240 quintaux de blé - une batteuse  et des machines agricoles sont la proie des flammes -  -Cause plausible: Imprudence   - Nous nous retirons 33 h après

21 Septembre:
Feu de cheminée

23 Septembre:
Arrété municipal éditant un règlement concernant la permanence ( encore une première) Le permanent, employé municipal est uniquement à la disposition du service, sous les ordres du Capitaine,. Il a la responsabilité du local, du matériel, de l'essence, de l'huile. En cas d'incendie, il sera chauffeur du Ford. Sur appel téléphonique à l'Arsenal, il devra prévenir la Police,( pour la sirène)et le Capitaine. 

_______________________________________________________________

Nous sommes arrivés à la fin des relations des évenements par échelonnement des dates dans un registre. 
Pour éviter un rabâchage qui devient fastidieux, nous évoquerons, dorénavant, les évènements importants et ceux ayant fait faire des "bonds en avant" à la Cie et insisterons moins sur les classiques ( interventions habituelles - Fêtes de Ste Cécile et Sainte Barbe  etc......

_____________________________________________________________________________________.




1953

9  Mars : Violent feu de scierie


 

                                                   Article du journal d'époque
23 Avril:
                     1er Rassemblement d'engins motorisés  à Hazebrouck



22 Mai:
 Le train rapide Bâle - Calais déraille entre Hazebrouck et Renescure  - Pas de victimes décédées - Mais grosse frayeur




21 et 22 Aout 1953:  

C'est également en fin 1953 que le Lieutenant Jacques Filleben décide de mettre fin à son engagement et de ce fait laisse une place d'Officier vacante. Comme j'avais une "dette" envers les Pompiers, et que je voulais la payer en devenant sapeur pompier volontaire, à mon retour de mon service militaire je me  présente au Capitaine mais je ne peux  pas entrer à la Cie comme sapeur car j'étais Officier de réserve. Je dois attendre une place d'0fficier vacante.Au départ du Lieutenant Filleben, le Capitaine Deschodt me contacte et j'accepte. ( Je dévoilerai, peut être un jour, ma "dette"). (voir la catégorie " collèges en feu"


C'est surtout en 1953 que sort le réglement concernant tous les Pompiers Francais- Classements des Corps -Missions - Avancements - Uniformes - Importance des Centres - Matériels - Renforts - Manoeuvres - Vacations   etc...    Il deviendra ma bible.


 
1954

Pas encore officiellement nommé, à certains appels de sirène, je me rends sur les lieux d'interventions - Débuts d'incendies  Feux de cheminées   Feux de fermes - Asphixies - Electrocutions -
J'assiste à une réunion d'Officiers à Cassel  (Premiers contacts ).


4 Juin : C'est le grand jour - Je suis officiellement Sapeur Pompier Volontaire
En grande tenue et gants blancs, les Sapeurs Pompiers sont alignés devant la Mairie - La clique ouvrit le ban et Mr Desbucquois, Maire, prononca les nominations de Mr Deschodt au grade de Commandant Honoraire, de Mr Pierre Campagne au grade de Lieutenant, Chef du Centre de Secours ; au grade de Sous Lieutenant de l'adjudant Roger Geus et de l'Officier de Réserve de l'Armée  Francis Raout.
Quatre Sapeurs Pompiers obtiennent la Médaille d'Honneur des Pompiers dont Mr André Becaert, le permanent.
Vins d'honneur à l'Arsenal - Dépot de gerbes au cimetière -Banquet à l'Arsenal - Discours du Commandant  qui part le coeur gros et de Mr Desbucquois qui fait l'éloge de son "Capitaine " à qui il promet la Médaille d'Or de la Ville -  et il parle d'une "ambulance " ce qui ne "serait pas un luxe" Le Lieutenant Campagne offre un objet d'art au Commandant . Le Capitaine Decherf, président de l'Union dit tout le bien qu'il vouait à son Administrateur et ami, M. Deschodt.
Le nouveau Commandant procéda à une dernière nomination, celle du Sapeur Jean David comme caporal fourrier. ( Jean David deviendra comme Roger Geus, Charles Dehaudt et André Bécaert, pièce maitresse de la 
 Compagnie - (Ma première grande équipe) -
 
 
numerisation0034.jpg
 
LE DRAPEAU QUE JE VAIS MAINTENANT SERVIR
 
 
 
 Ma première photo avec la "Compagnie"  je suIs près  du Ct  Deschoot. 

cie-35-54-003.jpg    
 
 
 
numerisation0033.jpg
Les Officiers d'Hazebrouck en Compagnie du CapitaineDecherf, Chef de Corps à La Gorue, De G à  d. :  Lieutenant Pierre Campagne,  Chef de Corps, Capitaine Decherf, président de l'Union Départementale, Commandant honoraire Deschodt, Sous - Lieutenants Raout et Geus.
 

Septembre: Le Commandant Deschodt est nommé Chevalier de la Légion d'Honneur Clachoire", actuellement " La
Je suis invité au repas dans l'intimité chez lui, à "La Clachoire" atuellement à "La main à la pâte " ( Pizzaria façe à "La Poste")


JUIN : J' assiste à mon premier bal chez les pompiers



 

Période 1954 - 1964

A mon arrivée, je m'aperçois que c'est très dur d'être Sapeur Pompier Volontaire; les interventions n'ont guère changées. Nous vivons dans le même Arsenal désuet avec peu de matériel. Nous possédons en plus du Fourgon " Laffly" normalisé, un camion "Ford " tous terrains, surplus de l'armée U.S. avec pompe à l'avant et une petite réserve d'eau. une ambulance U.S. qui sert surtout de camionnette, une échelle sans porteur( la toute première)  Deux moto pompes - Des tuyaux en chanvre qui fuyaient de partout - Nous nous partageons pendant dix ans une quinzaine de vestes en cuir toutes racornies  - Nos bottes étaient en caoutchouc sans doublure - Nous allions au feu avec le pantalon que nous portions à l'appel de la sirène - Nos casques , oubliés en 1940 dans notre grenier par l' armée francaise avaient été peints à l'argenté.

Trois modulations de sirène = intervention en ville
Quatre modulations = intervention en campagne
C'est André Bécaert, le seul permanent logé qui fait démarrer la sirène - Il habite à l'arsenal au 1er étage - Son petit appartement  est à côté du "chauffoir" où se retrouvent les personnes agées. Avec son épouse, tous les deux se dévouent pendant des années au service de nos ainés. Roger Geus est le permanent mécanicien de jour, il est connu de tous les Hazbrouckois et son rire est détonnant.

Nous faisons une bonne cinquantaine d'interventions par an. Mais énormément de gros feux, surtout en campagne.Ces feux de fermes sont très durs à combattre.Difficiles établissemlents depuis les points d'eau dans la glaise des Flandres, gros déblaiements des contenus de hangars, (récoltes, paille, foin). Tout cela se faisant, bien sur, à la fourche à main
La foudre, les courts circuits (trés fréquents- pas de disjoncteurs différentiels - des fusibles remplacés par des fils de fer) les étincelles des machines, et même la combustion spontanée des céréales font des ravages.

Et nous restons aussi cette "Société"Municipale qui doit participer à toutes les manifestations - Cinq Ducasses de quartier - Cortège historique de la Mi-Carême - Piquet de sécurité à l'envol du ballon gonflé au gaz de ville ( l'ensembe de la Cie)- Ci dessous, au 1er rang, je suis le 3ème à gauche mais ce n'est pas moi qui porte  le tambour...

mi-car.jpg

V-POMP.jpg

                                        Nous sommes déguisés "en pompiers"

Piquet de sécurité de la Foire Agricole - Retraite aux flambeaux  et défilé du 14 Juillet -11 Novembre - Libération de la ville. Et puis participation aux fêtes de Ste Cécile et Ste Barbe  et à son bal - Nous assistons aux Congrés d'arrondissement et départemental - Et puis nous maneuvrons douze dimanches matin par an. Nous faisons aussi une paire de démonstrations tous les ans. Et puis l'Amicale commence à nous faire présenter les calendrier et certains préparent et passent des examens.  Et tout cela bien sùr dans le plus complet bénévolat. Dans ces années là, les manoeuvres n'étaient pas payées,  c'est moi, qui beaucoup plus tard, en obtiendrai le règlement. (Nous en reparlerons) Une sorte de petit pourboire, pour ainsi dire, nous était versé pour les défilés. Les vacations d'interventions étaient ridicules et les officiers et sous officiers laissaient les leurs pour " la caisse" 
Oui, cétait trés difficile d'être Sapeur Pompier volontaire. Pourtant j'étais un privilégié, je disposais de mon véhicule d'artisan mais tous ces gars qui bondissaient sur leur vélo que leur épouse" sortait sur la rue" et plus tard faisaient rugir leur mobylette sur les pavés, étaient des durs, je ne peux pas m'empécher de penser à eux. 


Quelques dates de cette époque.
1955
12 Aout:  Narration d'un de nos nombreux incendies de ferme par "L'Indicateur"
            

A son enterrement, la foule à genoux chantait l'Hymne à Jean Bart -


 

 

Roger Geus  et moi, faisons le stage d'officier à Dunkerque et j'y rencontre le Capitaine Sansen qui deviendra un ami. Il commandait les Sapeurs Pompiers de Dunkerque depuis 1939 - Il a connu la destruction totale de sa Ville . Ce fut une épopée jusqu'à la libération - Il fut de longues années notre Inspecteur Départemental Adjoint. Ses gars aussi furent formidables -

Je pense à Jean Minne - le "Co Pinard " du Carnaval de Dunkerque -

La fresque monumentale, en petits carreaux céramiques, le représentant, est à voir dans la grande salle d'accueil de l'Hotel de la Communauté Urbaine de Dunkerque 
 



2 septembre


28 Avril 1955:  Nous rentrons un nouveau Fourgon Pompe Tonne, que nous appellerons , par la suite "le petit Berliet" Pendant des années, il fera des  miracles
numérisation0007
numérisation0008
En 1959, nous touchons, enfin, une nouvelle ambulance, une vraie. Mais elle n'était là que pour intervenir sur les asphixiés et brûlés (  V.S.A.B. ) parce que nous étions un Centre Principal de Secours.
Ce D4B Peugeot sera, pendant des années, le seul véhicule sanitaire de tout l'ex arrondissement d' Hazebrouck.(Cassel - Steenvoorde - Bailleul - Merville - Hazebrouck). Il sera le premier à intervenir sur les accidents de la route.




1955  Funérailles du Sous Lieutenant honoraire  Leroy




Et notre grand bal de septembre



     Les "durs" de ce temps là:  A "table"



Figurants au cortège de la Mi Carème



1956

En "sortie" à  Thiennes (10 kms)




 




1957
Ecroulement du moulin de St Sylvestre Cappel

   
Pompiers-010.jpg
 
 

J'interviens (avec du sulfure) sur un feu de cheminée


Le parcours sportif     "je suis 2 ème"

20 Juillet:  Incendie
       



1958

  Funérailles de GASTON VANWAELSCAPEL (le sauveteur de guerre)


                  Un ancien Chef de Corps, un chef de corps en activité, un futur Chef de Corps

14 Juin 1961: Congrés départemental à Hazebrouck - Le Lieutenant Campagne est nommé Capitaine, Roger Geus et moi, Lieutenants.

1962: Notre dévoué permanent André Bécaert reçoit la médaille d'honneur des Pompiers, échelon Argent.

1963: Décés de notre merveilleux Tambour Jérome Delaval




                                  Une des dernières photos de Jérome



Début 1964:  Le Capitaine Campagne décide "d'arréter" la Clique jusqu'à nouvel ordre. La clique ne renaîtra jamais plus


Les véhicules en fin 1964 - Le "petit Berliet" - Le "Laffly normalisé" - le "Ford américain  avec sa pompe à l'avant - Le "V.S.A.B." Peugeot
De G. à D.: Roger Gueus - Pierre Campagne - André Bécaert
 
 
 
Tag(s) : #HISTORIQUE Source ARCHIVES DE LA COMPAGNIE 1882

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :