Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 
La nécropole militaire d'Ablain-Saint-Nazaire, comme huit autres hauts lieux de la mémoire des guerres contemporaines, figure dans un arrêté paru hier au Journal officiel.
  
Ces sites «ont un caractère national et emblématique d'un aspect des conflits contemporains et sont entretenus par le ministère de la Défense ou sous sa responsabilité, afin de perpétuer la mémoire des conflits contemporains et de maintenir le lien Armée-Nation».
 
Outre le cimetière national de Notre-Dame-de-Lorette, au titre des militaires morts pour la France aux côtés de leurs frères d'armes alliés (1914-1918), figurent l'ensemble constitué par le cimetière national de Fleury-devant-Douaumont et la tranchée des baïonnettes (Meuse); l'ancien camp de concentration de Natzweiler-Struthof à Natzwiller (Bas-Rhin) ; le Mont-Valérien à Suresnes (Hauts-de-Seine); le mémorial des martyrs de la Déportation dans l'île de la Cité à Paris ; le mémorial de la prison de Montluc à Lyon; le mémorial du débarquement de Provence au Mont-Faron à Toulon ; le mémorial des guerres en Indochine à Fréjus (Var) ; le mémorial de la guerre d'Algérie et des combats du Maroc et de la Tunisie sur la promenade du quai Branly à Paris (VIIe).
La Voix du Nord du 2 avril 2014
Tag(s) : #GARDES DE LORETTE

Partager cet article

Repost 0