Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  Prospectant sur le site de restitiution des débris de notre B 17, le 14 Juillet 2009, Frédéric Blond a trouvé cet obus tiré en 1940 dans l'affrontement entre alpins francais et alpini italiens. Ceux, des deux camps, qui y sont restés  sont, pour moi,  des "Héros Alpins"

100_9854-copie-1.jpg

 

 100_9855.jpg

 

 

Et le 5 Juillet 2009,  (Voir page précédente)  Fred prend la photo des restes de  fils de fer barbelés de la dernière guerre ( positions italiennes) Fred nous dit que de multiples éclats d'obus jonchent le sol et que la bataille a dû être violente..

 

If-adg-5.JPG

f-adg-10-4.JPG

 

 

 

 

Pour la suite de cette série de photos, un peu d'Histoire de la dernière guerre

22  JUIN 1940

 

L’Armistice se négocie à Rethondes, mais les Italiens ( Pour avoir l’honneur de participer à la victoire allemande) attaquent nos positions dans les Alpes. Dans le massif du Mont Blanc, les « alpini » de la division Tridentina  sont au col de la Seigne à 2.500 m. essuyant les tirs nourris de notre artillerie de montagne et se heurtent au point d’appui de Bellegarde ( 4 petits forts de montagne) tenu par une section du 80 ème bataillon alpin de forteresse. La bataille est dure  mais le P.A. succombe Mauvaise météo et résistance farouche arrêtent les Italiens qui attendent l’armistice franco italien du 25 Juin. 54 tués et 700 blessés et gelés chez les « alpini »

Par la suite, les « alpini » seront héroïques pendant la campagne de Russie.

 

Petit aparté -   J’ai bien connu le 80 avant la guerre, à Thionville , et je me souviens bien de l’air et de quelques paroles de sa marche musicale.  « Il porte sur l’oreille son béret d’alpin ….Entre Moselle et Seille…. C’est l’quatre vingt qui défend l’pays lorrain…. »

 

 

Petit message de Gianni évoquant ces combats

 

 

Aujourd’hui j’étais en train de montrer les photos de Fred à mon père (qui participe avec émotion à notre récit) : il m’a prêté un livre entièrement dédié au Bataillon Mont Cervin, dont certaines compagnies d’alpins étaient employées au Val Veny et participèrent aux opérations militaires suite à la  tragique déclaration de guerre de Mussolini.

Le livre, écrit par l’alpin Luciano Viazzi a pour titre « 1940-1943 I Diavoli Bianchi » (les Diables blancs) et présente un chapitre qui parle de la Bataille du Mont Blanc et Val des Glaciers. Voilà quelques photos qui te feront certainement plaisir et une carte des opérations avec « notre » Aiguille des Glaciers ».

Fred a bien vu, encore frais sur champ, les restes de la bataille.

Quand j’était encore petit (11, 12 ans ?) mes parents avaient accompagné jusqu’au Col de la Seigne un ami de famille (montagnard et moniteur de ski à Bardonecchia) qui avait participé à cette bataille ; il était ému et il avait voulu rester un moment tout seul avec ses souvenirs là haut, le regard fixé en direction de Ville des Glaciers…

Un souvenir (doux ou triste ?), donc, de tes montagnes.

Avec amitié

 

  Et une photo qui fait plaisir à l'Alpin que j'étais 

       

   Un " présentez armes" à l'occasion de la remise de la Légion d'Honneur à un héros francais de cette bataille

 

chasseurs alpins 2

 

Raphaêl Grand nous parle du Lieutenant Jean Bulle et des combats dans notre secteur de recherches.   

 

   En 1940, les sections d'éclaireurs skieurs des chasseurs alpins et les bataillons de forteresse ont stoppé l'avance Italienne avec le lieutnant Bulle du coté de la tête d'Enclave et du fortin de Séloges avec 2 postes de tir souterrains de mitrailleuses  situés non loin de la Ville des Glaciers. Les combats les plus hauts de l'Europe occidentale ce sont déroulés à plus de 3400 mètres vers le Col du Midi. Les Allemands voulaient suprimer le seul observatoire que les Français possédaient sur le Val d'Aoste et Courmayeur dans ce secteur tenu par le bataillon du Mont Blanc et détruire le téléphérique de l'aiguille du Midi, malheureusement pour eux, les Français les ont vus monter, et au moment de l'accrochage, il y a eu des confusions, les Allemands étaient plus nombreux que les Français, 70 contre 17 mais comme tout le monde était en camouflage blanc ils ne savaient plus sur qui tirer, les Français en ont profité avec leurs fusils mitrailleurs, mais ce qui est dommage c'est qu'en montant les Allemands avaient fait un prisonnier lors d'un premier accrochage et qu'ils le  faisaient marcher avec eux. C'est lui qui à reçu la première balle, il a eu le temps d'être libéré par ces camarades avant de sucomber.  L'un des Allemands encore valides, le Hauptmann Siegle commant l'opération  a essayé de faire demi tour avec un blessé sur le dos. Une rafale  tirée d'un  fusil mitrailleur les a séché tous les deux et blessé un troixième homme.  Ce fut la fin de l'égémonie des  "Gebirgsjagers" au Mont Blanc! 

 

 

 

Les "alpini"

 

Diavoli Bianchi -1984-

 

chasseurs alpins 1

 

 

 

Les "casernettes" sur le parcours de son expédition

 

1 casermette 10.9.10

casermette 10.9.10

 

  

   

Le shéma de la bataille

  

   Operazioni militari 06.1940

     

Raphael Grand nous parle aussi des défenses italiennes implantées dans cette région. Il nous signale que l'armée de Mussolini disposait de vastes pièces et de souterrains creusés dans " Les Pyramides calcaires" Entrées et postes de tirs furent dynamités aprés la guerre mais on peut encore y accéder.

La grande ligne droite qu'il y a entre le lac Combal et le refuge  était une digue construite par les Sardes pour retenir les Francais.

Entre le lac de Miage et le lac Combal se trouvent les restes d'une redoute sarde qui verrouillait entre le lac et la morainne du glacier de Miage.

 

 

 Accés aux entrées des "Pyramides calcaires"

    divers 545

 

 divers 546

 

 divers 549 

 Et puis Raphaêl nous offre des photos où l'on voit l'Aiguille des Glaciers, sous la neige, qui domine ces lieux militairement historiques et en particulier le "Fortin de Séloge. 

 

 

L'aiguille des Glaciers et le fortin de Seloge 010

 

 

L-aiguille des Glaciers et le fortin de Seloge 033

 

L'aiguille des Glaciers et le fortin de Seloge 021

 

L'aiguille des Glaciers et le fortin de Seloge 017

 

L'aiguille des Glaciers et le fortin de Seloge 035

 

L'aiguille des Glaciers et le fortin de Seloge 013

 

L'aiguille des Glaciers et le fortin de Seloge 030

 

L'aiguille des Glaciers et le fortin de Seloge 024

 

L'aiguille des Glaciers et le fortin de Seloge 032

 

L'aiguille des Glaciers et le fortin de Seloge 023-copie-1

 

 

Merci Raphaêl de nous aider à saluer la mémoire de nos "Grands Anciens" de l'Armée de montagne.

 

Retour à la page d'accueil: http://0z.fr/OTPjg 

 

Tag(s) : #Armée de montagne- Chasseurs à pieds- Crash B17 US

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :