Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog


En 1917 et 1918, c'est un gros canon qui a martyrisé Hazebrouck


 

av fr 052

av fr 018



Toute la durée de la guerre, Hazebrouck fut encerclée par des gros combats tout proches. YPRES  et les premiers gaz de combat ( 35 kms à vol d'oiseau),  le MONT KEMMEL ( 25 Kms ),  la colline de LORETTE et  VIMY (45 Kms),  MERVILLE (15 Kms) fut occupée.   
Les deux établissements scolaires Saint Jacques et Saint Francois ( le petit séminaire) servirent d'hôpitaux de guerre pour des milliers de blessés. (800 gazés le 25 Mai 1918 lors de la première attaque aux gaz de combat à Ypres.) Ils subirent de gros dégats à partir de juillet 1917 jusqu' aux premiers mois de  1918. C'est un canon monté sur affut ferroviaire basé à Santes près de Lille qui avait pour mission de tier sur Hazebrouck, Béthune et  Air sur la Lys. Ce canon dénommé "LANGE MAX,", était chargé avec des obus de 38 cm 5 de diamètre et pesant de 400 à 700 kgs. ( voir le site en tapant "Lange Max" dans Google)
Sur le site "Hazebrouck Autrefois" de Monsieur Georges Degroote vous trouverez nombre de cartes postales montrant les énormes dégats dûs à ces tirs
.

1915 1917 plaque small
LANGE MAX     Le bourreau d'Hazebrouck

 

 

 

lange-max.jpg

 

 

 

 

 

imageCANON


shema canonLes dégats matériels
bombardement1 1914
Mais, bien pire, les dégats humains

plaque st eloi 004

  Retour page d'accueil: http://0z.fr/OTPjg

















Tag(s) : #HAZEBROUCK DANS LA "GRANDE GUERRE"

Partager cette page

Repost 0