Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'heure de la retraite a sonné pour Philippe Byache, sapeur-pompier

 

27/07/2014

Philippe Byache a commencé à travailler à 16 ans: le voilà jeune retraité à 56 ans.

La caserne d'Hazebrouck va enregistrer deux départs à la retraite, presque coup sur coup: Philippe Byache, 56ans, fait valoir ses droits à la retraite à compter de jeudi prochain. Il précède ainsi de peu Ghislain Cappelle, qui s'en ira, lui, à la fin octobre.
Vendredi midi, la caserne d'Hazebrouck organisait un petit repas en l'honneur de Philippe Byache, sapeur-pompier professionnel, qui, à 56 ans, rend son uniforme pour profiter de sa retraite. «J'ai mon compte, je vais pouvoir me poser un peu», sourit le quinquagénaire qui était entré dans le monde du travail à 16 ans. «J'ai travaillé dans la construction navale à Dunkerque avant d'intégrer, à 18 ans, la brigade des sapeurs-pompiers de Paris.»
Deux ans plus tard, il la quitte pour rejoindre le centre de secours de Fort-Mardyck, puis, plus tard, «la caserne mère», le centre de secours principal de Dunkerque. «Trente-huit années passées chez les sapeurs-pompiers», résume celui qui avait rejoint les effectifs hazebrouckois il y a six ans.
Une chose est sûre: Philippe Byache n'a pas peur de s'ennuyer une fois qu'il sera retraité. «Il suffit de bien s'y préparer!», rétorque-t-il.
Le quinquagénaire, veuf, compte prendre du temps pour ses deux enfants, âgés de 9 et 12 ans, et s'investir encore plus dans le club de football de Dunkerque (USDL), au sein duquel il dirige, depuis deux ans, les U12. Dunkerquois dans l'âme, amateur de camping (il a un mobil-home à Ghyvelde), Philippe Byache promet de revenir dire bonjour, de temps en temps, à ses confrères hazebrouckois. Lesquels saluent son caractère «jovial». «C'est quelqu'un qui a la plaisanterie facile», glisse un collègue.
 
La Voix du Nord  27 juillet 2014
Tag(s) : #ACTUALITES CENTRE DE SECOURS D' HAZEBROUCK

Partager cet article

Repost 0