Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Quand le moyen le plus rapide pour se rendre sur les lieux d'un incendie était le train......


           INCENDIE DE L'EGLISE DE VIEUX BERQUIN

                     Copie intégrale du registre de délibérations



              Le dimanche 6 octobre 1901, à 9 h 3/4 du soir, le Capitaine reçoit un télégramme du Maire de Vieux Berquin réclamant secours pour l'église en feu.
Le Capitaine fait prévenir l'adjudant Dumez, le chargeant d'organiser une équipe et de la réunir à la gare avec le matériel suivant: Pompes N° 1 et 2 avec 100 m. de garnitures (tuyaux)
Puis lui même se rend à la gare, il est accompagné des lieutenants Billau et Hadou. 
Il réclame le départ de l'équipe par l'express de 11h 16 avec arrêt à Strazeele et réclame, en outre, un fourgon pour le matériel.
Puis il téléphone à Strazeele pour demander deux chevaux pour conduire  le matériel sur les lieux du sinistre. (4 Kms)
Les officiers prennent l'express de 11 h 16 avec l'équipe: Adjudant Dumez, sergent clairon Deroyer Benjamin, sapeurs Porier, Boortele Isidore, Sens, Vanhove Georges, Decalf, Minne Gabriel, Bouve Gaston.
L'équipe arrive sur les lieux du sinistre vers minuit.
L'église était en feu, la foudre ayant frappé le flèche vers sept heures du soir.
Les premiers secours avaient été donnés par les Pompiers de Vieux Berquin mais ils se trouvaient impuissants à combattre l'incendie. Puis étaient venues les équipes de Merville, Bailleul, Merris etc... 
Tous ces corps de sapeurs pompiers ont fait les plus louables  efforts, mais en vain. Etant donné l'importance de l'édifice, il était impossible de le préserver avec les moyens ordinaires. Aussi vers 2 h du matin, toute l'église est embrassée et la toiture s'effondre.
Les équipes et leur matériel se tiennent prêts à porter secours aux maisons voisines.
On veille jusqu'à 4 h du matin. Puis, tout danger imminent ayant cessé, l'équipe d' Hazebrouck est rassemblée pour prendre une légère collation.
A 6 h, on rassemble le matériel et l'on reprend le train à Strazeele à 6 h 27.
Cette alerte de nuit avait été des plus pénibles, se faisant par une violente tempête.
Notre équipe s'est particulièrement distinguée et mérite les plus grands éloges. Elle a fait preuve de beaucoup de dévouement et d'une grande endurance.
Nous avons eu un accident à regretter, notre sapeur Georges Vanhove est tombé de l'échelle sur laquelle il était monté pour lancer l'eau sur le clocher. Il a reçu les premiers soins du Dr Potié qui a constaté une foulure à chaque poignet et des contusions aux mains.
Matériel vérifié, il manquait une hache, et une lance de 60 cms a été. ….( le mot ayant été oublié, on ne saura jamais le sort de cette lance)


Suivent cinq signatures.



C'EST UN  BEAU RAPPORT D'INCENDIE DANS LE STYLE 1900



Voyons , maintenant, les commentaires du journaliste de "L'Indicateur des Flandres"








  Retour page d'accueil: http://0z.fr/OTPjg
 

Tag(s) : #FAITS D'HISTORIQUE

Partager cette page

Repost 0