Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ayant intervenu sur de nombreuses  pollutions dues aux déversements accidentels d'énormes quantités de fuel lourd, j'ai été profondément marqué par ces désastres.



 

LA POLLUTION

 

 

C'est triste un semi remorque au fossé,

Comme abattu en service commandé.

 Grosse citerne à demi renversée

D'où le visqueux fuel lourd a débordé.

 

Sur notre terre des Flandres s'allonge

Un noir linceul qui l'étouffe et la tue.

Dans les sillons serrés, déjà il ronge

Le blé en herbe qui pointait dodu.

 

Le sol, goulûment, aspire cette proie,

Et se transforme en un magma infâme.

Il s'aperçoit alors, avec effroi,

De l'horrible mal qui le condamne.

 

L'eau si pure qui coule dans le ruisseau,

Voit se ternir son transparent miroir.

Elle abreuvait le petit bécasseau,

Elle deviendra son terrible mouroir.

 

Homme si fort, toi qui a tout inventé,

Il est grand temps de sauver la nature,

Oh oui ! Si tu veux toujours subsister,

Protège ta Terre de toutes souillures. 

                                                F. Raout    1989

                                           (accident du 18 Janvier)


 
Retour page d'accueil:  http://0z.fr/OTPjg

 

 

Tag(s) : #POEMES SUR LES SAPEURS POMPIERS

Partager cet article

Repost 0