Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


L’incendie du collège Saint Jacques à Hazebrouck, du mardi 24 Juin, me remet en mémoire celui du Collège de Cognac en 1944. Le grand collège, occupé par les Allemands avait été détruit par le feu au début de l’occupation. Nous étions « réfugiés » dans une belle bâtisse dénommée "La Villa Francois 1er" comprenant un grand bâtiment dont les deux pignons latéraux se rejoignaient par une construction en ovale (rez-de-chaussée et étage) créant une cour centrale et des classes avaient été aménagées dans cette construction. Les cloisons (contre plaqué) bourrées de « ripes de tonneaux » (copeaux de bois) n’étaient donc pas « coupe feu »…Pas de couloir, une porte à chaque extrémité- chauffage par poêles à charbon.

Ce jour là, l’étage était vide. Nous étions plusieurs élèves dans la grande salle d’étude  du bâtiment principal. Par les fenêtres donnant sur la cour et sur l’étage d’en face, nous aperçûmes de la fumée sortant par la toiture.

 

Le feu se situait dans ces pièces du 1er étaje

 

 

La salle d’étude se vide. Je m’empare du  grand extincteur pyramidal,  je grimpe à l’étage, je traverse ma salle de classe habituelle, et j’entre dans la salle où sont stockés les matériels de physique- chimie, les cartes de géographie, etc. J’aperçois, dans la fumée, une grosse boule de feu. J’ai l’impression, qu’avec mon gros extincteur, je peux l’éteindre. Je percute donc celui-ci par terre en le retournant, mais il ne débite qu’un « petit pipi noir »

La fumée m’entoure, je recule, je ne trouve plus la porte, mon dernier réflexe est de me coucher par terre où il ya moins de fumée et de laisser courir sur moi le « petit pipi noir ».

C’est dans cet état que les pompiers de Cognac m’ont trouvé et dégagé. Il parait que je suis très rapidement revenu à moi.

Le journal de l’époque a publié un article « le courageux élève Raout a… » au lieu de « Les pompiers de Cognac sauvent….  Le feu embrasa toute la construction,

Un cordon de tirailleurs Sénégalais, baïonnette au canon, entourait le site. (ils étaient cantonnés à Cognac -nous étions libérés)

Quelques jours après les potaches « enterraient » Totor, le squelette d’étude qui avait fort souffert.

Par la suite j’ai contacté les pompiers de Cognac pour tout savoir sur le service incendie en France. J’ai voulu, payer ma dette. (Voir « historique 1954).

Deux  Sapeurs Pompiers de Cognac ont été victimes du nazisme ; Le Caporal Bazouin, mort à Dachau, le Sapeur Fabre,  arrêté par la Gestapo et mort sous la torture.




Les Pompiers se présentent, moi je suis entrain de me battre avec l'extincteur défaillant.

imagesCAPC8KX1.jpg
La Villa Francois 1er aujourd'hui

 

 



       

     Je suis à droite à la place que j'occupais dans la classe, près de moi mon camarade Maurice ZOEL, un grand du"Cognac Hennessy", ancien Adjoint au Maire de Cognac. Son fils est  Ambassadeur de France. C'est Maurice, qui le premier en France eut l'idée de faire un rond point ( à la mode anglaise, priorité à gauche) et il fit tansformer la place Francois 1er en giratoire. Pour cela et autres services, le Président de la République le fit Chevalier dans l'Ordre National du Mérite. 
    

588_001cognac--franc-1-copie-1.jpg
 

 

ADOLESCENTS DE GUERRE



 Au pied de la statue de Francois 1er, les trois "Cosinus"   (ainsi étaient connus les trois copains)   A gauche,  Maurice Zoel,  Pierre Roche, assis sur le cadre de mon vélo, était un étudiant résistant et si moi, je porte la petite croix scoute comme insigne, lui porte un V  à croix de Lorraine, confectionné dans une pièce de monnaie ( nous en avions tous, mais lui le portait au nez et à la barbe des Allemands)  Il a également porté, comme moi, les habits de pluie, taillés, je le pense, dans la tenue de combat des Commandos sur la Gironde.(  catégorie " Souvenirs de Guerre"  Découverte historique en Charente.)

  

Avec nos libérateurs
 Les trois "Cos" , un à gauche, un à droite,un derrière, avec les premiers G.I. Pierre Roche entretiendra des relations épistolaires avec celui qui le tient par l'épaule, ils se rendront également des visites respectives,  jusqu'à la mort récente de son ami.




L'arrivée des Américains à Cognac


  Une bonne soixantaine d'annees après.........


 Maurice Zoel, Maire Adjoint en fonction.  





Retrouvailles  récentes avec Pierre Roche

 

Retour à la page d'accueil: http://0z.fr/OTPjg

Tag(s) : #COLLEGES EN FEU-HAZEBROUCK ET COGNAC

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :