Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pas encore pompier, mais équipier national de la Défense Passive        

 

 Nuit de l'an à Chateaubernard détruit par le bombardement ayant anéanti la base aérienne allemande de Cognac le 31 Décembre 1943. Nuit d'apocalypse ( épaves d'avions abattus - patrouilles allemandes à la recherche des équipages alliés rescapés.) Nous opérions à la lueur des lampes de poche. Les équipes d'urgence de Cognac ont participé à de nombreux déblaiements et sauvetages de blessés dans les villes bombardées de la Charente. Revétus du même uniforme que celui de la milice et pris pour ses membres nous reçumes des projectiles (pots de fleurs entre autres) sur nos camions quand nous traversions les agglomérations.




SAINT SYLVESTRE DE GUERRE

 

 

 

C’était pendant l’horreur d’une nuit mortelle,

Il gisait carbonisé dans sa tourelle,

Il n’avait plus besoin de nous les brancardiers,

Le mitrailleur de queue du grand bombardier.

 

A Châteaubernard, la commune sinistrée,

Les ruines ne donnaient que rares signes de vie,

Le Maire pleurait déjà ses administrés,

Quand les soldats tirèrent sur nous sans préavis.

  

Non,  nous n’étions pas des aviateurs alliés,

Mais de simples équipiers par contrat moral liés.

Le « Cognac » aidant, ils nous auraient fusillés,

Quand l’un d’entre eux, entonnant « Stile naght- Douce nuit »

Parrainât la trêve de l’année qui s’enfuit. 

 

Imprévue chorale, unisson bilingue,

Qui faisaient monter vers les étoiles

La mémoire des héros morts dans leur carlingue,

Des soldats, des civils, pour qui tous yeux se voilent.

 

 

 

                                                                 F.Raout           31 Décembre 1993

 

 

 

 

 Au retour de cette mission, un télégramme m’annonçait le décès de ma Grand-mère (31/12/43)

Ce 1er Janvier ne peut se déraciner de ma mémoire.  

Retour à la page d'accueil: http://0z.fr/OTPjg

  

 

Tag(s) : #SOUVENIRS DE GUERRE

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :