Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 
Thiennes.

Dans la nuit de mardi à mercredi, vers 23 h 30, rue de Tannay à Thiennes, les pompiers d’Hazebrouck, Merville, Steenvoorde, Dunkerque et Aire-sur-la-Lys sont intervenus pour un feu de canapé. Le feu, qui s’était propagé au rez-de-chaussée, a été éteint à l’aide d’une lance. Les pompiers ont dû déployer la grande échelle pour porter secours aux deux occupants de la maison qui s’étaient réfugiés à l’étage. Légèrement intoxiqués, ils ont été conduits au centre hospitalier d’Hazebrouck.

 

La Voix du Nord

Note personnelle

De notre temps (de 1954 à 2 .000  avant la départementalisation) un appel analogue était reçu, sans intermédiaire, par un des "permanents" et immédiatement un " premier secours"  se rendait sur les lieux permettant souvent une extinction rapide avant grand développement du feu et aussi une demande éventuelle de renforts bien ciblés.
 
Aujourd'hui, ces appels de nuit, de jours fériés sont reçus par le centre de Lille qui alerte et, la nuit, réveille les volontaires d'Hazebrouck (aucun professionnel n'est contacté) qui se rendent, avec certainement bien des risques, à la caserne vide  et fermée. L'ordinateur leur détaille l'intervention et quand les équipages sont au complet, ils décalent.
 
Ces (au minimum) 15 minutes de perdues c'est un développement aggravé d'un feu , la difficulté accrue de sauver une vie  humaine...
 
C'est peut être une nouvelle notion du progrès...  Par  contre on y met les moyens financiers ( beaucoup de centres se déplacent)
 
Moi je persiste à croire " à la garde  de nuit"
 
 
 
 
 
Tag(s) : #ACTUALITES CENTRE DE SECOURS D' HAZEBROUCK

Partager cet article

Repost 0