Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pompiers de guerre, mes frères, il n'est pas trop tard pour vous applaudir.

  En cette fin novembre et début décembre, les fêtes de Sainte Barbe, patronne des pompiers vont donc se succéder et bien des personnalités et une nombreuse assistance y seront présents. On fera le compte des interventions et on ne ménagera pas les félicitations....Mais on ne parlera pas beaucoup du temps passé et des grands anciens ceux qui "faisaient tout avec rien". 

Comme à  toutes les "Ste Barbe" je pense à eux et puisque je ne plus le dire je l'écris et aujourd'hui je vous présente la photo de la première Sainte Barbe après la guerre   prise dans le désert de  la " Grand 'place " d'Hazebrouck où, dans la plus stricte intimité, ceux qui ont été de tous les bombardements, qui n'ont  jamais eu de tenue de pompier mais un vieux casque abandonné par l'armée et peint en argenté, reçoivent de la main de Monsieur le Maire la médaille de la défense passive. Ce fut un honneur, pour moi, de les avoir comptés, un jour: dans mon effectif.

Aujourd'hui c'est magnifique les casernes regorgent de matériel, les SDIS et les Conseils départementaux ont fait du beau travail  même si, en ce qui concerne Hazebrouck, je suis forcément déçu et me permets de lancer un signal d'alarme.

Avant  moi, (1954) et puis  pendant tout mon commandement et jusqu'à la départementalisation, il y a toujours eu un, puis plusieurs sapeurs pompiers dormant, la nuit, à la caserne (qui recevaient même l'appel téléphonique du sinistré) et qui ont, pendant des années, effectué un prompt premier départ qui, d'une part, a certainement sauvé des vies et d'autre part  évité des catastrophes et ce, nuits, jours fériés, dimanches et fêtes alors que,  maintenant,  dans ces périodes, la caserne est déserte et fermée. Le centre lillois de traitement des appels alerte seuls les pompiers volontaires qui se rendent à la caserne avec leur véhicule personnel et qui connaissent, par l'ordinateur de la caserne, leur mission et beaucoup plus de temps  se passe avant l'arrivée sur les lieux. Il n'y a pas, non plus rapidement un spécialiste qui peut cibler les renforts nécessaires et éviter ceux inutiles...

Je pense que c'est une régression et je remercie les Maires d'Hazebrouck qui nous  ont permis de faire du bon travail.

Ce sera, pour moi, un beau cadeau de Ste Barbe quand on retrouvera " la Garde de nuit " partagée entre "pros" et "volontaires". 

Tag(s) : #ACTUALITES CENTRE DE SECOURS D' HAZEBROUCK

Partager cet article

Repost 0