Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hommage officiel au soldat Maori Charlie Hillman

Hier, samedi 20 août 2016, nous nous retrouvions à Staple  pour honorer Charlie HILLMAN, seul soldat enterré, depuis cent ans, au"cimetère militaire" de Staple comme le dira Monsieur le Maire Eddie Defévère

Sur la photo cidessus, les organisateurs dont l'attaché d'ambassade de Nouvelle Zélande à Paris et l'arrière petit neveu de Charlie.

 

Copie d'une partie de l'article paru sur la Voix du Nord de ce matin


 

Il s’est passé quelque chose de fort en mai 2015. Une relation s’est créée et elle est partie pour durer. Pourtant, entre nos cultures, on ne peut pas faire plus éloigné. 

Hier, le maire Eddie Defévère était ému devant l’engouement suscité par l’hommage à Charlie Hillman, soldat maori décédé à Staple il y a 100 ans. Il soufflait un vrai vent d’émotion et de fraternité, hier matin dans les rues de Staple.

Autour de la mairie, puis du monument aux morts et enfin devant la tombe du soldat Hillman, la cérémonie d’hommage à ce soldat néo-zélandais tombé en 1916 s’est révélée d’une rare intensité. Dans le village où tous les bruits se sont tus, la musique de l’harmonie résonnait plus solennelle que jamais.

Les premiers frissons de la Marseillaise et de l’hymne maori n’étaient qu’un avant-goût de l’émotion ressentie quand Atene Andrews Hillman, l’arrière-petit-neveu du soldat, a fait vibrer les notes dans un coquillage au pied de la tombe de son aïeul. En langue maori, puis en anglais, il a exprimé ses impressions et remercié « le peuple de France d’être réuni à Staple ».

Visiblement ému, ce solide gaillard a étreint Eddie Defévère avant de presser son nez contre le front du maire, en guise de salut selon la tradition maori, le « hongi ». Un geste que le Néo-zélandais répétera à plusieurs reprises, très soucieux de remercier celles et ceux qui participent à cette journée de commémoration. 

L’église de la commune en toile de fond, porte-drapeaux, associations d’anciens combattants, élus, militaires, mais aussi habitants venus nombreux, tous ont honoré ce soldat qui, il y a 100 ans, a traversé les océans pour combattre aux côtés des Français. Il avait 36 ans et il est décédé en allant rejoindre les champs de bataille de la Somme.

En fin d’après-midi, la ministre de la Ville Patrick Kanner et le député Jean-Pierre Allossery ont rejoint Staple pour un nouveau moment protocolaire, puisqu’une plaque signalant la présence de la tombe de Charlie Hillman a été dévoilée.

Pour autant, a avoué l’arrière-petit-neveu du soldat, l’ambiance était alors plus légère : « J’ai dansé, joué au rugby et chanté. C’est un moment joyeux maintenant. »

Entouré de plusieurs élus  Patrick Kanner a pris la parole pour clore cette journée de cérémonie.

La Voix du Nord

 

 

Merci à Monsieur le Ministre, à Monsieur le Sous Préfet et à Jean Pierre Allossery, notre Député d'avoir ainsi honoré notre petit village de Flandre, où, ne l'oublions pas, s'écrasa, en 1939 l'un des tous premiers avions abattus de cette guerre mondiale  qui détiendra pour toujours, un triste reccord de pertes aériennes..... J'étais témoin de cette victoire de la chasse anglaise de la R.A.F. sur un "Heinkel" allemand.

Voir:  https://lc.cx/4FcQ

 

 

 

 

 

 

Hommage officiel au soldat Maori Charlie Hillman

Messieurs l'Attaché d'ambassade,  Jean Pierre Allossery, Atène Andrews Hillman, Patrick Kaner et Eddie Defévère

Hommage officiel au soldat Maori Charlie Hillman

A noter la démonstration, dans la journée, des jeunes pousses du Rugby Club Hazebrouckois du Président Devinck, ici également sur la tombe de Charlie ( La Nouvelle Zélande, grande nation du rugby mondial)

Hommage officiel au soldat Maori Charlie Hillman

 A noter aussi la prestation des poilus de l'Association "Du Képi au casque" qui vaient aussi établi leur "bivouac"

Hommage officiel au soldat Maori Charlie Hillman

Bravo aux musiciens au " biniou et à la cornemuse pour tous ces grnds airs du folklore britannique.

Bravo aussi aux enfants de Staple pour le" Haka " exécuté sous la direction d'Atène Andrews Hillman.

Tag(s) : #HOMMAGE AUX ANCIENS COMBATTANTS et F.F.I.

Partager cet article

Repost 0