Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Pompiers de Bailleul sur le front des inondations en Flandre

  Le contournement de Strazeele sur la D642 (Hazebrouck vers Bailleul) se faisait au pas ce mardi matin. Dans ce secteur , la pluie tombée depuis lundi avait détrempé les routes.  Le hameau du Steent’je à Bailleul, en revanche , est encore très difficile d’accès. 

Attention , le trafic est fortement perturbé ce mardi matin en direction de l’A25, si vous empruntez la D642. À 7h30, le trafic était coincé au niveau du secteur de Strazeele jusqu ’à l’embranchement avec l’A25. La route entre Hazebrouck et Caestre au lieu-dit « Le Peuplier » est coupée, le ruisseau Le Galge ayant débordé à proximité.

 Le village de Saint-Jans-Cappel est redevenu accessible . Sur sa page Facebook , la municipalité met en garde les automobilistes qui circulent sur les petites routes de campagne ( rue Au-Beurre, rue Chieux ...) qui sont extrêmement boueuses et glissantes. Elle signale aussi que l’ école Jules-Sagary est ouverte normalement ce matin.

Des difficultés sont également signalées sur la route entre Outtersteene et Vieux-Berquin . À Merville, aucune difficulté notable, seul le Chemin de la Caudescure a été fermé. La municipalité a décidé de fermer l’accès aux Prés de la Ville par sécurité .

Aucune intervention concernant les inondations n’a été effectuée par les pompiers d’Hazebrouck.

À Bailleul, en revanche, une dizaine d’interventions ont eu lieu cette nuit pour des caves inondées. Ce matin, peu après 7 h, les pompiers de Bailleul ont également aidé un jeune conducteur coincé dans sa voiture à la Petite-Verte-Rue, qui est coupée .

 Vers 11 h, la plupart des difficultés de circulation avaient disparu en Flandre intérieure . Il restait quelques routes bloquées mais le niveau d’eau sur les chaussées avait bien diminué. Exception notable, le hameau du Steent’je à Bailleul restait encore particulièrement difficile d’accès , à l’image de la Pluymstraete encore impraticable pour la plupart des véhicules à quelques centaines de mètres de l’église. Du côté des victimes des inondations, la matinée s’est passée à racler pour évacuer les coulées de boue et à vider les sous-sols envahis par la brusque montée des eaux : entre lundi et ce mardi à l’aube, la Flandre avait reçu l’ équivalent d’un mois de pluies d’un seul coup . Dans le centre de Saint-Jans-Cappel, l’eau était montée dans les rues jusqu’à un niveau de 60 centimètres et ce jusqu’aux alentours de 4 h du matin. Heureusement, la plupart des habitations sont équipées de batardeaux qui empêchent autant que faire se peut l’eau de s’infiltrer dans les maisons. 

 

La Voix du Nord 
 

Tag(s) : #Actualités -C.I.S de "Flandres Lys"

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :