Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accident morteil à Sainte Marie Cappel" sur la course belge " Gand Welvelgem"

 Les gendarmes d’Hazebrouck sont chargés de faire la lumière sur l’accident mortel survenu dimanche 27 mars 2016, à Sainte-Marie-Cappel lors de la course Gand-Wevelgem.

 L’organisation de la course a tardé à alerter les secours français. .

Ce qui devait être une fête avec le passage en Flandre française de la mythique course cycliste Gand-Wevelgem a tourné au drame, dimanche après-midi, au bord de la Départementale 916 à l’approche du Petit-Bruxelles.

Éric Lemille, qui demeure de l’autre côté de la route à proximité du lieu de l’accident, en a été témoin : « Je disais justement à ma femme regarde comme ils roulent très près du bord et c’est à ce moment-là que la chute s’est produite. »

Antoine Demoitié, un espoir belge du cyclisme de 25 ans, est tombé, suite à un accrochage avec un autre coureur, et il a ensuite été percuté à la tête par une moto de la course qui suivait et qui n’a pas pu l’éviter. Elle était pourtant conduite par un pilote expérimenté, qui transportait un commissaire de course national.

Le jeune cycliste a été pris en charge par les médecins belges de l’organisation de la course avant l’intervention des secours français.

Pour Éric Lemille, l’intervention de ces derniers n’est intervenue que beaucoup plus tard. Il parle de plus d’une heure pendant laquelle le coureur est resté couché sur le bord de la route. L’accident s’est produit vers 15h.

Le commandant Evrard, porte-parole de la gendarmerie du Nord, a confirmé ce lundi en fin d’après-midi que les pompiers français et le SAMU n’ont été alertés qu’une demi-heure plus tard et que c’est une patrouille de gendarmerie qui en a pris l’initiative, alors que l’équipe de secours de la course attendait un hélicoptère de Bruges qui n’arrivait pas. 

Le transport aérien ne pouvait pas non plus venir de France car, à ce moment, l’hélicoptère du Nord était en intervention à Douai pour un grand brûlé dans un incendie, tandis que l’hélicoptère du Pas-de-Calais était cloué au sol à Arras à cause de la tempête.

De son côté, Lieven Gheysens, l’un des organisateurs de la course Gand-Wevelgem, invitait à la prudence sur d’éventuels dysfonctionnements dans le déclenchement de l’alerte vers les secours français" Il faut attendre l’explication complète et officielle. "

Les gendarmes de la compagnie d’Hazebrouck, qui sont chargés de l’enquête, entendaient ce lundi plusieurs personnes dans les locaux de la brigade de Steenvoorde, mais se refusaient à toute déclaration. Selon le commandant Evrard, le pilote de la moto et son passager ont ainsi été entendus par les enquêteurs ce lundi matin à Steenvoorde. 

La Voix du Nord

Tag(s) : #Actualités -C.I.S de "Flandres Lys"

Partager cet article

Repost 0