Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Verrons nous de femmes Gardes de Lorette?....

  La candidature de Carine Kumps avait fait débat, en 2014, à l’Association de la Garde d’honneur de Notre-Dame de Lorette, et s’était soldée par un refus. Le motif : c’est une femme et l’association n’a jamais compté de Garde au féminin dans ses rangs. On lui a proposé de devenir membre associé, mais Carine Kumps n’en démord pas : elle veut devenir garde d’honneur.

 On ne peut pas nier qu’il y a dans son combat un soupçon de féminisme. Pourquoi une femme devrait-elle rester au second plan , en tant que membre associé, alors qu’elle se sent prête à s’engager, dans le respect des soldats morts pour la France ? Carine Kumps sait ce que le devoir de mémoire signifie. Elle l’a appris au côté de son grand-père, Alfred Eloy, ancien déporté. Et de son père, Robert Kumps, décédé il y a bientôt un an, qui dirigeait la section d’Hermies. Si elle veut s’engager dans cette association, ce n’est donc pas pour faire du style…

Neuf femmes, cette année, postulent à sa suite. D’autres, femmes ou jeunes hommes avec qui elle a discuté, « attendent que ça change » pour intégrer l’association. 

Pour la quatrième fois. Jean-Pierre Hecquet, maire de Brebières, garde d’honneur depuis vingt ans, la soutient par son parrainage (avec Jean-Robert Delorge, responsable du secteur de Vitry-en-Artois). Dans une lettre ouverte à Monseigneur Jaeger, évêque d’Arras et président de l’Association de la Garde, il prend un exemple, et non des moindres : celui de Louise de Bettignies, héroïne de la Grande Guerre, dont la biographie est affichée dans la basilique de Notre-Dame de Lorette. « Louise de Bettignies n’était pas une Poilue, elle ne portait pas d’uniforme, mais elle s’est impliquée dans cette guerre pour défendre la patrie qui n’est pas faite que d’hommes.

"À cinq jours de l’assemblée générale, je ne sais toujours pas si je vais me déplacer pour l’intronisation de ma filleule ou uniquement pour payer ma cotisation.  Êtes-vous prêt à faire appliquer les statuts de la garde d’honneur, qui ne font pas mention d’homme ou de femme, le mot garde pouvant être masculin ou féminin ? L’assemblée générale du groupe d’Arras de l’association est prévue dimanche, à l’Atria. " 

Tous les jours, je regarde dans ma boîte aux lettres, mais je n’ai pas encore reçu de convocation ", conclut Carine Kumps, qui rappelle que le dossier est suivi à plusieurs niveaux, notamment par le Défenseur des droits.

 

La Voix du Nord

 

 

Note personnelle

Délicat de trancher...... Après mon engagement chez les pompiers, il a fallu de nombreuses années pour connaître des femmes sapeurs pompiers et certaines sont formidables. 

Chez les Gardes d'honneur de Lorette, on ne demande pas un travail mais une représentation de ces milliers de héros qui étaient tous des hommes comme ceux qui aujourd'hui les veillent dans leur dernière demeure.

 Si il y avait une Garde analogue sur le site de l'ancien camp de déportation féminin  de Ravensbruck, il serait tout à fait normal que cette Garde soit confiée exclusivement aux femmes.

 

Ci dessous:

 

La chanson de Lorette       (Mettez du son)


 

Tag(s) : #GARDES DE LORETTE

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :