Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Morbecque : deux camions entrent en collision, la circulation sur la D916 interrompue
Morbecque : deux camions entrent en collision, la circulation sur la D916 interrompue
Morbecque : deux camions entrent en collision, la circulation sur la D916 interrompue
Morbecque : deux camions entrent en collision, la circulation sur la D916 interrompue
Morbecque : deux camions entrent en collision, la circulation sur la D916 interrompue
Morbecque : deux camions entrent en collision, la circulation sur la D916 interrompue
Morbecque : deux camions entrent en collision, la circulation sur la D916 interrompue
Morbecque : deux camions entrent en collision, la circulation sur la D916 interrompue


 Vers 13 h 45, ce jeudi 14 janvier, deux poids lourds sont entrés en collision sur la D916 entre Morbecque et Haverskerque à hauteur de la forêt de Nieppe.


 . L’enquête de la gendarmerie devra en déterminer les circonstances, mais il apparaît que l’un des poids lourds a dû dévier de sa trajectoire pour venir percuter l’autre. Le chauffeur du camion d’une entreprise belge de Reninge, qui transportait des céréales servant d’aliments pour le bétail, a été vite dégagé par les pompiers. Il a été transporté le premier au CHR de Lille, en ambulance. Il souffrait de multiples contusions. Difficile désincarcération La tâche des secours était plus complexe pour désincarcérer l’autre conducteur, coincé dans sa cabine. Il s’agissait d’un Bailleulois âgé d’une trentaine d’années travaillant pour une entreprise de Calonne-sur-la-Lys. Son camion citerne servant au transport d’hydrocarbures était heureusement vide car les risques auraient été bien plus grands et les opérations plus complexes avec une citerne pleine. Les pompiers renforcés par deux équipes médicales du SMUR ont lutté pendant plus de deux heures pour dégager le Bailleulois, dont les jambes étaient coincées. Il risque d’ailleurs de devoir être amputé d’une jambe, tant ses blessures étaient graves. Ils souffrait aussi d’un très fort traumatisme crânien et de nombreuses contusions. À 15h45, l’hélicoptère s’est posé sur la route, amenant sur place un chirurgien. Ce n’est qu’à 16h45 qu’il a pu redécoller pour emmener la victime à Lille. Pendant l’intervention des secours et jusqu’en début de soirée pour l’évacuation des camions, les gendarmes ont dévié la circulation entre Morbecque et Haverskerque. Les opérations de secours ont mobilisé une trentaine de pompiers venus d’Hazebrouck, Merville, Armentières, Steenvoorde, Dunkerque et Fort-Mardyck

 

La Voix du Nord


Deux semi-remorques se sont violemment percutés frontalement ce jeudi peu vers 13h50 sur la D916, le long de la forêt entre Morbecque et Steenbecque.  Le conducteur du premier véhicule, belge, a été transporté à l’hôpital. Le pronostic vital du second conducteur, français, était engagé. Il s’agit d’un Bailleulois d’une trentaine d’années. De plus, les pompiers ont eu du mal à le sortir du véhicule. Le chauffeur a été extrait à 16h10 et à 16h40, il était héliporté.

Du côté des secours, 12 véhicules de pompiers et une trentaine de personnes ont été dépêchés sur place. Ils proviennent des casernes et centres d’Hazebrouck, Armentières, Steenvoorde, Merville, Fort Mardyck et Dunkerque. Deux équipes du Smur étaient aussi présentes.

La gendarmerie nationale mène l’enquête pour déterminer les causes de l’accident. Du côté des gendarmes, trois patrouilles de la brigade d’Hazebrouck étaient présentes ainsi qu’une patrouille de Merville. La route est coupée dans les deux sens. Des déviations sont mises en place par le CD122 et la RD943B

L'Avenir de l'Artois

 

Note personnelle:

Nous n'avions pas autant de renforts dans le temps, malgré des accidents beaucoup plus nombreux, bien plus graves et puis nous avions la "dépollution" à Hazebrouck et nous savions nous en servir...........

 

Tag(s) : #ACTUALITES CENTRE DE SECOURS D' HAZEBROUCK

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :