Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sainte Barbe 2015 - CI S  Méteren -

Dimanche,13 décembre 2015, le centre d’incendie et de secours de Méteren fêtait la Sainte-Barbe, accompagné de l’harmonie municipale.

Arnaud Maniez, chef de centre, a félicité les sapeurs-pompiers et a accueilli la première recrue de la caserne, Mélissa Camerlynck. 

 Il a aussi fait un point sur les 455 interventions faites en 2015, « année particulièrement difficile et tragique où les drames de la vie n’ont pas épargné nos communes » explique-t-il.  Il a procédé à trois remises de médailles et à quatre remises de grade.

Le sergent, Guillaume Boutez,(15 ans d’ancienneté), a reçu la médaille de bronze de l’Union départementale des sapeurs-pompiers.

L’adjudant Freddy Luttun (vingt cinq ans d'ancienneté) a, quant à lui, reçu la médaille vermeil du ministère de l’Intérieur.

Arnaud Maniez a aussi mis à l’honneur le caporal-chef José Cousin pour ses 36 ans d’ancienneté, promu à l’honorariat au grade de sergent et décoré de la médaille Grand Or  par le Capitaine Honoraire Jacques Rousselle (photo ci dessus).. Il a salué « son dévouement, son engagement et son courage ».

Enfin, quatre sapeurs-pompiers ont été promus : Jérôme Leclercq et Benjamin Maniez ont été nommés au grade de première classe, Maxence Guilbaut au grade de caporal et le sergent-chef Édouard Rousselle, nommé adjudant

Félicitations à tous

 

La Voix du Nord
 

Sainte Barbe 2015 - CI S  Méteren -

Madame Descamps, Maire de Méteren, décore Freddy Lutun

Sainte Barbe 2015 - CI S  Méteren -


Dimanche dernier, le caporal-chef José Cousin a obtenu le grade de sergent à titre honorifique pour ses 36 ans de présence.

Sapeur-pompier volontaire à Méteren, il prendra sa retraite le 31 décembre. José Cousin s’est engagé dans le corps des sapeurs-pompiers en 1979, promu au grade de caporal en 1992 et à celui de caporal-chef en 1996. Pendant ses 36 ans d’activité, il s’est adapté aux évolutions du statut des sapeurs-pompiers, du matériel et de la nature des interventions.

Il se rappelle de ses premières années : « Il y avait peu d’interventions, on était appelés sur nos téléphones personnels.

Être sapeur-pompier, c’est une vraie histoire de famille. Ma femme m’a toujours aidé, elle me poussait à aller plus vite quand j’étais appelé la nuit. Mon fils, lui, est sapeur-pompier depuis déjà sept ans. » ( notre photo)

Arnaud Maniez, son chef de centre, l’a félicité avec émotion. « La passion de José pour ce métier ne s’est jamais démentie. Il s’est totalement dévoué à son engagement, malgré les contraintes. Tous les membres du corps des sapeurs-pompiers savaient qu’ils pouvaient compter sur lui, sur sa disponibilité, sur son sens du devoir. Le courage, le dévouement, la disponibilité, l’engagement, le respect, le dépassement de soi sont des valeurs que l’on retrouve chez José », a-t-il expliqué.

Tag(s) : #Actualités -C.I.S de "Flandres Lys"

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :