Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Merville : près de quatre heures pour désincarcérer le conducteur d’un camion et sauver sa jambe - Jeudi 13 août 2015
Merville : près de quatre heures pour désincarcérer le conducteur d’un camion et sauver sa jambe - Jeudi 13 août 2015

   Le conducteur d’un camion qui venait de charger du blé chez Roquette a perdu le contrôle de son véhicule qui s’est renversé dans le fossé, vers 9 h 10, à la sortie de Merville vers Calonne-sur-la-Lys. Ce chauffeur d’une entreprise de Febvin-Palfart (Pas-de-Calais) était incarcéré dans sa cabine, la jambe gauche coincée par la colonne de direction.

Les pompiers d’Hazebrouck, de Merville et le SAMU de Lille ont mis près de quatre heures pour le désincarcérer. Il a été transporté vers 13h à l’hôpital de Béthune-Beuvry, finalement avec des blessures sans trop de gravité.

Pour mener à bien le sauvetage du blessé, il a d’abord fallu démonter le volant, puis dégager le genou de la victime. Mais son pied restait coincé par la colonne de direction du camion. Deux véhicules lourds d’assistance sont intervenus vers midi. L’un maintenait le camion avec un câble tandis que l’autre servait à soulever avec précaution, millimètre par millimètre, la cabine. Les efforts ont fini par payer. Le chauffeur a pu sortir lui-même de la cabine, soutenu par les pompiers qui l’ont placé sur un civière et l’ont évacué vers l’hôpital. La victime était restée consciente pendant toutes ces opérations de sauvetage, hors normes par leur complexité et leur durée.

Le médecin du SAMU et les pompiers pouvaient être satisfaits : ils avaient fait du bon travail, ce qui a permis de sauver la jambe du conducteur du camion.

La circulation a d’abord été restreinte sur une seule voie en alternance entre Calonne-sur-la-Lys et le rond-point de l’aérodrome de Merville.

Les gendarmes ont reçu l’aide des services techniques des deux communes pour barrer ensuite totalement cette portion de route et mettre en place des déviations, car il n’était plus possible de passer par le lieu de l’accident pendant l’intervention des véhicules lourds d’assistance. Il en était de même ensuite pour les opérations de déblaiement, de transbordement de la cargaison de granulés de blé et de relevage du camion, qui devraient durer jusqu’à la fin de l’après-midi de ce jeudi.

 

La Voix du Nord

 

 

Tag(s) : #Actualités -C.I.S de "Flandres Lys"

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :